Compte Rendu

Nogaro 25-08-2012

Le Baptême du Feu

En cette fin Août, après des mois de préparation, voici enfin venu le temps de faire le baptême du feu sur le circuit Paul Armagnac de Nogaro.

Tout commence le 24 aout au matin avec un temps peu ensoleillé mais sec par deux séances d’essais libres pour découvrir le tracé et la voiture.

Nous sommes deux pilotes à nous partager la voiture ce weekend, Fred un ami pilote de rallye et moi-même ce qui permettra d’évaluer la voiture avec des styles de pilotages différents.

Première impression le circuit est vraiment très sympa, technique et suffisamment rapide pour notre voiture (environ 185 km/h en bout de ligne droite). De plus rouler tête à l‘air est un véritable plaisir, cela décuple les sensations….

En ce qui concerne la voiture nous trouvons rapidement les réglages de suspension, tout le travail réalisait en amont a porté ses fruits. Il nous faudra attendre les essais qualificatifs pour enfin trouver la bonne pression afin de chauffer les pneus. La voiture est très plaisante à piloter nous avons un très bon train avant et l’arrière à tendance à bien enrouler parfois même au détriment du chrono. L’autobloquant est peu être taré un peu fort…..

Nous sommes très impressionnés par le niveau de performance de l’auto malgré notre manque de roulage avec l’auto et une voiture à ménager car le moteur est en fin de rodage. Nous sommes qualifiés sur en 5 eme position au scratch, 1 er de la classe 1600 (merci Fred pour cette belle performance).

Nous finissons cette belle journée d’essai avec le sourire aux lèvres.

 

Nous voici le 25 aout, jour de la course. Le temps est menaçant, pleuvra, pleuvra pas nous verrons bien. La journée sera une succession d’averse et d’accalmie.

Après être passé par la près grille me voici sur la grille de départ de la première course, le sol est humide mail il ne pleut pas, la tension monte…..Le départ est donné, je reste sur place, j’ai mal dosé, les roues patinent pendant ce temps une Honda civic et quatre Twingo Cup sont passé devant, nous voici à l’abord de la première courbe « virage de la Ferme » à l’intérieur une Twingo veut passer, je suis prudent, Je ne ferme pas la porte, je laisse passer…. A l’entrée du « virage Claude Fior », les voitures sont proches chacun défend sa place, j’en profite pour me placer bien avant l’entrée de la « double courbe de Caupenne » c’est payant la tenu de route de la MaX5 me permet de me faufiler au milieu de Twingo, à la sortie trois voiture de moins devant moi. Maintenant nous abordons la courbe de l’aviation qui conditionne la « ligne droite de l’Aérodrome » en bout de ligne droite 180 km/h je prends les freins, me décale vers l’intérieur pour tenter de double un concurrent de plus, le circuit toujours humide, je suis un peu limite l’arrière déboite légèrement en entrée me permettant de placer l’auto, c’est passé…. Après trois tours me voici revenu en 5eme position, ne surtout pas faiblir pour conforter sa place, mais impossible d’aller chercher les 4 premiers tous des deux litres. La pluie s’invite pour la fin de la course, la voiture reste très agréable sur le mouillé.   Toute la course à été forte en sensation, émotion….Je suis aux anges.

Mon ami Fred fera la deuxième course sous la pluie, toujours sur la troisième ligne il ne fera pas un meilleur départ que moi, mais remontera très rapidement toutes les voitures l’ayant dépassé lors du départ. Il pointera même en 4eme position pour la céder finalement à une Clio RS après un mano à mano des plus intense 3 tours avant le drapeau à damier.

Après deux 5 eme places au scratch et deux 1ères places en classe 1600, nous sommes très satisfaits de nos résultats sur les courses sprint.

 

Une accalmie durant la pause déjeuner nous laisse espérer une course d’endurance sans pluie. Nous partagerons le volant avec un relai programmé entre la 24eme et 26eme de course.

Je ferai le premier relai et Fred le second. Le départ se fait sur une piste humide mais sans pluie, la grille est plus impressionnante nous sommes mélanger avec des prototypes et des barquettes. Le départ est un moment intense et celui-ci même s’il est meilleur reste médiocre, ce sera un point à travailler… La course sera moins intense que lors des sprints, avec une attention particulière apportée aux prototypes et barquette qui roulent bien plus vite que nous et nous prendrons deux voir trois tours pour certains. Après quelques minutes une légère pluie fait son apparition rendant la piste bien plus glissante, elle forcie juste avant d’effectuer le relai et c’est sous la pluie que Fred entame sont relai elle l’accompagnera toute la course en forcissant sur la fin. Après un relai de toute beauté avec de longue glisse à grande vitesse, Fred passe l’arrivé en 11 position, nous finissons 1er de la classe1600.

 

Le weekend est un véritable succès, la voiture ne nous a causé aucun souci, elle est déjà très performante même si elle a tendance à enrouler un peu trop de l’arrière, nous essayerons un tarage plus doux.

Sur le plan humain ce fut très agréable nous avons été bien accueilli et notre voiture à susciter pas mal d’intérêt.  

Nous avons passé un weekend inoubliable…Nous avons qu’un seul regret, le weekend est déjà fini. Nous sommes impatients d’être à la prochaine course.

Nous tenons à remercier tout nos partenaires sans qui cela ne serait possible et nos familles pour la patience dont elles font preuve envers nous.

 

R.S